Mythes courants de la dyslexie?

La dyslexie est rare : La dyslexie touche 23% de la population.

Les dyslexiques ne réussissent pas dans la vie : Un grand nombre de dyslexiques ont inventé ou accompli quelque chose d'important pour l'humanité ou la société.

La dyslexie empêchera votre enfant de réussir : Votre enfant devrait réussir grâce à la dyslexie, et non malgré celle-ci.

Les dyslexiques connaissent des troubles d'apprentissages : Les personnes qui ont la dyslexie peuvent aussi souffrir de troubles d'apprentissages, mais ces derniers sont généralement le produit de méthodes d'enseignement inefficaces.

La dyslexie est difficile à diagnostiquer : Le diagnostique est facile lorsqu'on sait ce que l'on cherche.

Les problèmes de lecture disparaissent avec l'âge : Pas s'ils sont causé par la dyslexie.

La répétition d'une classe peut éliminer la dyslexie: On ne fait qu'utiliser de nouveau la recette même qui a provoqué l'échec de l'élève.

La dyslexie se limite aux personnes qui intervertissent les lettres ou les chiffres : Seulement 10% des dyslexiques intervertissent les lettres.

Les parents qui ne font pas la lecture à leurs enfants sont responsables de la dyslexie : Certains parents de dyslexiques font souvent la lecture à leurs enfants; certains sont écrivains, libraires, traducteurs, etc.

La dyslexie ne peut être diagnostiquée chez un enfant avant la troisième année - Elle peut et devrait être diagnostiquée dès la maternelle.

Seuls les psychologues peuvent évaluer les personnes ayant la dyslexie : Seulement s'ils ont été formés à ce type d'évaluation.

        Extrait de: BRAZEAU-WARD, Louise, «Quelle confusion! Est-ce de la dyslexie ou un trouble d'apprentissage?», Centre canadien de la Dyslexie, 2003.