Les formes de dyslexie?

Le Test de dyslexie (TDD) porte sur les trois genres de dyslexie de base et sur les sept combinaisons possibles de ces trois catégories. Il est utilisé pour évaluer les aspects particuliers des difficultés linguistiques liées à la lecture, à l’écriture et à l’épellation. Le test se divise en trois parties : la première est consacrée à la recherche d’inversions écrites de lettres et de chiffres; la deuxième partie évalue le mode de décodage des mots (eidétique ou phonétique); la troisième consiste en une évaluation du mode d’encodage (eidétique ou phonétique).

Voici quelques exemples de ces trois genres de dyslexie de base :

Dysnemkinésie (motricité)

Capacité insuffisante à se rappeler les mouvements nécessaires à l'écriture.

Par exemple :
            L'élève fait des inversions
            L'élève écrit b au lieur de d.

Dysphonésie (audition)

Capacité insuffisante à lire à haute voix, à déchiffrer les syllabes, à prononcer et à séparer les sons composant les mots que l'élève ne connais pas bien

Par exemple:
            L'élève lit maison au lieu de maçon.
            L'élève écrit aminal au lieu d'animal.

Dyséidésie (visuel)

Capacité insuffisante à reconnaître les mots entiers à vue et à associer ces mots à leur son entier.

Par exemple:
               L'élève lit belle au lieu de bille.
            L'élève écrit acé au lieu de assez

IMPORTANT : Un sujet ayant un trouble d’apprentissage non verbal ou un problème d’acuité visuelle ne montrera généralement aucune caractéristique de la dyslexie dans le TDD.

On peut obtenir les tests d'évaluation de la dyslexie surmentionnés auprès du Centre canadien de la dyslexie

Extrait de: BRAZEAU-WARD, Louise, «Quelle confusion! Est-ce de la dyslexie ou un trouble d'apprentissage?», Centre canadien de la Dyslexie, 2003